Laetitia Tura

À la frontière franco-espagnole. Karim, Othman, Soufiane sont des enfants et des jeunes adultes qui ont grandi trop vite. Rescapés de l’Open Arms, du Sea Watch ou du Salvamento, ils arrivent en France après avoir parcouru des milliers de kilomètres. À leur arrivée en Europe, leur vie est en suspens et leurs corps soumis aux contrôles et aux menaces d’expulsions.

Leurs récits en rappellent d’autres : ceux d’Octavio, Dolores, Pedro qui ont franchi il y a 80 ans cette même frontière. Leurs familles ont lutté contre le fascisme pendant la guerre d’Espagne… En 1939, ils quittent l’Espagne de Franco.

Betsy, Amine, Brahim habitent les quartiers populaires, leurs corps et leurs visages incarnent une histoire de France issue de la colonisation. Ils habitent la périphérie de la mémoire, comme ils habitent la périphérie de la ville. Que savent nos enfants de l’histoire des générations qui les ont précédés ? Que peuvent-ils en formuler ?

L’exposition tisse des fils entre les enfants de l’exil d’hier, les enfants de l’exil contemporain et une  jeunesse qui a hérité de l’exil postcolonial de ses parents.

Elle déploie des quêtes de liberté, des désirs de vie, qui se heurtent à l’aveuglement et au bégaiement de l’Histoire.

 

Infos pratiques

  • Visite guidée gratuite sans réservation tous les samedis à 11h (RDV à l’accueil)
  • Visite guidée pour les groupes en semaine sur réservation (reservation.pcb@gmail.com)
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×